Arrivée à la calligraphie par la communication et le cinéma, je me suis formée auprès de grands calligraphes qui ont jalonné mon parcours. Julien Chazal mais surtout Kitty Sabatier qui fût pour moi une rencontre déterminante.

De la plume au pinceau, j’ai ricoché vers d’autres maîtres … Hartung, Michaux, Kandinsky .

Ma palette, c’est l’alphabet tout entier. Lisible ou illisible, mes recherches se portent sur les formes et le rythme .

L’expérimentation, la création, les expositions, les ateliers et les performances sont les conséquences d’un travail quotidien.

Paraphrasant Queneau :  » C’est en écrivant qu’on devient écriveron … «